Frustrée, moi ?! Noooon…

Les premières semaines en tant que maman sont pleines de découvertes, de petits et grands bonheurs, mais je dois bien l’avouer… de frustrations aussi ! Petit tour d’horizon de mes plus grandes frustrations depuis l’arrivée de mon schtroumpf !

 Le papa qui ronfle comme un bien heureux

Votre petit schtroumpf s’éveille plusieurs fois par nuit, et comme je l’ai déjà mentionné, la Working Mum a une ouïe bionique ! Du coup, vous vous éveillez au moindre petit reniflement ou chouinement, pendant que votre chéri dort d’un sommeil de plomb… Et quand enfin vous pouvez vous recoucher, Monsieur dort tellement bien qu’il ronfle ! Qu’est-ce que vous ne donneriez pas pour pouvoir vous aussi, ronfler comme une bien heureuse !

 La tâche de vomi qui attire toute l’attention

Alors qu’entre les changes de couches sales, les tétées, les petites chansons, les pleurs, les grimaces rigolotes et autres tâches qui rythment le quotidien de toute jeune maman, vous avez réussi à vous doucher, vous habiller et vous maquiller (en 4 ou 5 fois, évidemment ! Tout faire d’une traite est relativement impossible avec un schtroumpf…), vous voilà toute pimpante ! Et la première chose qu’on remarque c’est la tâche de lait sur votre épaule… parce que votre petit schtroumpf aura décidé d’ajouter sa touche perso à la mise en beauté de sa maman !

(ça vaut aussi pour le rangement de la maison qui vous a pris toute la matinée au lieu d’une heure, pour qu’on ne remarque que le jouet qui traine au milieu du salon parce que votre schtroumpf l’aura justement lancé… oui oui ! C’est un petit schtroumpf coquin que j’ai là !)

 Les réflexions de l’entourage

Tout le monde s’extasie sur le joli minois de votre schtroumpf… Et ne se prive pas de vous faire remarquer que vous avez une tête de déterrée… Ou que vos cheveux ne sont plus aussi beaux… Ou encore que vous n’êtes pas belle à voir en ce moment (trop mince, trop grosse, trop cernée et autre joyeusetés) !

Si jamais vous qui lisez ceci, faites partie de l’entourage d’une jeune maman, dites-lui qu’elle est belle ! Vous savez, elle voit sa tête tous les matins dans le miroir et a déjà probablement une piètre opinion de son apparence. Il n’est pas nécessaire de remuer le couteau dans la plaie…

Et si vous êtes une jeune maman, soyez bienveillante envers vous-même ! Vous êtes belle ! Et vous donnez chaque jour le meilleur de vous !

 Manger ? Prendre un bain ? Faire une sieste ?

Bébé est calme, donc vous sautez sur l’occasion pour vous préparer un bon petit plat ! A peine installée avec vos couverts en main… Et le schtroumpf dormeur se transforme en schtroumpf gourmand : c’est qu’il a lui aussi une petite faim, justement !

Ou vous rêvez d’un bon bain moussant, vous tamisez les lumières, mettez même quelques bougies, prenez un livre… Vous plongez dans votre bain ! Quel délice, enfin un petit moment de détente… Et patatras ! Le schtroumpf vous réclame car il a sa couche sale (et si vous avez de la chance, il en aura jusqu’au nombril et vous pourrez lui donner le bain, quel veinard !).

Ou encore, votre petit schtroumpf fait enfin une bonne sieste, et ce malgré la sonnerie de votre téléphone qui a retenti, le chien qui a aboyé et la minuterie stridente qui a annoncé la fin de la cuisson de vos pâtes ! Du coup, vous vous autorisez vous aussi une petite sieste… sauf que le mouvement de vos paupières qui se ferment enfin va évidemment réveiller votre schtroumpf ! Si si, je vous assure ! Vous avez peut-être l’ouïe bionique mais le schtroumpf, lui, a un détecteur de sommeil de maman !

 Le plongeon dans la piscine

Et pour finir, sans doute une de mes plus grandes frustrations de ces premières semaines : ne pas pouvoir faire un petit plongeon dans une piscine, à la mer, dans un lac, en pleine canicule !

 Mais bon, malgré toutes ces petites frustrations, vivre avec un schtroumpf n’est que du bonheur ! Mais oui, je vous assure… Il suffit de voir un petit sourire pour égayer une journée morose. Il suffit de le voir réussir pour la première fois à mettre son pied en bouche pour s’extasier comme devant l’œuvre d’un grand artiste. Il suffit de voir ce petit regard plein d’amour pour fondre d’amour à votre tour. Il suffit de sentir une petite main qui vous caresse le bras ou vous serre le doigt pour que toutes ces petites frustrations ne soient tout d’un coup que futilités !

Et vous ? Quelles ont été vos petites frustrations des premières semaines ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s