Récit de notre premier long voyage

En ce beau mois de juin, nous sommes partis 2 semaines au Canada : une semaine chez ma sœur qui a accouché il y a peu (rappelez-vous mon voyage sans le schtroumpf pour sa Baby-Shower), un long weekend en chalet au bord d’un lac, et une semaine chez des amis ! Et avec un bébé de 11 mois, ce fut une sacrée aventure !

Je vous avais promis ce récit dès la semaine qui suivait notre retour, mais j’avoue avoir eu besoin de prendre un peu de recul pour ne pas juste écrire « je suis épuiséééééééééééée »…

En effet, ces vacances furent magiques à bien des niveaux, mais pas pour mon sommeil… Je suis revenue de ces deux semaines littéralement sur les genoux, et je reprenais une cadence de 45h de boulot dès le lendemain de notre retour. Inutile de dire donc que j’étais au bout du rouleau, et que j’avais du mal à écrire le positif de ce voyage car je n’avais que « fatigue » ou « fatigue » ou encore « fatigue » qui sortait de mes doigts sur le clavier…

Aujourd’hui, une semaine après le retour, je suis reposée et d’attaque pour vous partager ce voyage. Car comme je le disais, sans tenir compte de ma fatigue, il a été superbe !

Alors, premièrement, je pense que nous avons très bien choisi nos horaires de vol : pour l’aller, départ à 10h et arrivée sur place à 12h. Pour le retour, vol de nuit. Ce qui veut dire que le décalage ne s’est pas tellement fait ressentir.

Je rédigerai un article plus complet sur le voyage en avion lui-même, mais ici je voudrais juste vous partager ce premier long voyage en famille. Et la manière dont notre schtroumpf a géré ça !

Dans l’avion, il a tété au décollage et à l’atterrissage, il a dormi, il a joué, et on a été félicités pour son calme. OUF ! J’avoue que j’appréhendais me retrouver 7h avec lui qui hurle… A notre arrivée, ma sœur nous attendait, avec mon adorable petit filleul que je rencontrais pour la première fois. Quelle émotion de revoir ma sœur après tout ce temps, qu’elle rencontre enfin mon schtroumpf et que moi je rencontre le sien. Une fois installés chez elle, le schtroumpf a semblé être comme chez lui, à ramper partout dans la maison ! A 16h on lui a proposé des fruits en goûter (même si en heures belges il avait en fait déjà eu tous ses repas de la journée durant notre voyage !). Il commençait à fatiguer mais on a essayé de l’occuper jusqu’à ce qu’il tombe de fatigue vers 18h.

Les nuits ont été relativement compliquées avec beaucoup de réveils (toutes les heures voire même chaque demi heure la 1e semaine !). Ca a été un sacré changement, sachant que mon schtroumpf passe de manière générale des nuits plutôt correctes, mais pour ne rien arrangé, il se trouve qu’il nous sortait en une fois les 4 incisives du haut… Il a bien choisi son moment, n’est-ce pas ?

Bref, la première semaine, nous avons pris nos marques tranquillement chez ma sœur, la semaine s’est écoulée calmement. La chose qui a changé durant ce voyage, c’est que le schtroumpf n’a plus eu d’yeux que pour moi. H. a toujours eu l’habitude de l’endormir sur lui en mode koala. C’était d’ailleurs super pratique d’avoir un papa qui gère aussi bien car les soirs ou les nuits compliqués, on pouvait se relayer ! Mais là, au Canada, si ce n’était pas maman, ça n’allait pas. Même en journée, il rampait et me suivait à la trace. Il était devenu mon ombre ! Moi qui espérais donc pouvoir faire un soir sur deux avec chéri pour s’occuper du schtroumpf, et ainsi profiter moi aussi de mes vacances, ben c’était un peu râpé pour le coup !20190626_202025

Le schtroumpf a très vite pris un petit rythme en journée, et même le soir il s’endormait entre 19h30 et 20h de manière générale (on ne va pas répéter tout l’article les réveils nocturnes, vous le savez !). Cette semaine-là, chéri et moi allions dormir tôt également, vers 22h en moyenne, car ma sœur, toute jeune maman, et son chéri qui venait de reprendre le travail, étaient relativement fatigués aussi.

Ce rythme relax nous a donc permis de profiter tranquillement de balades autour du lac, de bains de soleil dans le jardin, et de pataugeoire pour le p’tit (à retenir : embarquez avec vous un petit bateau gonflable ça fait une pataugeoire d’appoint idéale en vacances !).IMG-20190617-WA0013

Durant toute cette semaine, j’ai cuisiné chaque midi et chaque soir une purée différente en double portion. De cette manière, je mettais la 2e portion au congélateur et je n’ai plus rien dû cuisiner la 2e semaine pour le schtroumpf ! Pratique, simple et efficace !

Le weekend suivant, nous sommes partis dans un chalet avec des amis. Nous avions embarqué avec nous la poussette pour aller jusqu’à la porte d’embarquement de l’avion, mais c’était surtout pour avoir le maxi cosy avec nous et ainsi un siège auto ! Car le schtroumpf n’a fait qu’une seule balade en poussette, le reste du temps il était en écharpe.

Ce chalet en bordure de lac était un vrai petit coin de paradis. Au programme : des barbecues, des siestes à l’ombre des grands sapins au bord du lac, du kayak, de la pêche, des soirées dans le jacuzzi, un soir au coin du feu, une balade dans le patelin voisin, et une soirée dans un parc pour la Fête du Québec. Bref, 3 jours durant lesquels nous avons tous bien profité ! Le schtroumpf compris !20190623_025929

Il a commencé à faire des nuits un peu meilleures et s’endormait relativement facilement le soir, ce qui me laissait l’occasion de souffler avec nos amis et de profiter de soirées relax. J’avoue que ça m’a fait beaucoup de bien ! Même si j’ai failli être jalouse de H. (bon, j’avoue, je l’ai clairement été) car lui pouvait profiter de dormir sa nuit complète, et de se lever parfois à 10h du matin, alors que j’enchainais les nuits entre-coupées et les réveils à 6h… (ELLES SONT OU MES VACANCES A MOI ??) Mais bon, rien d’autre que maman ne calmait notre petit schtroumpf, alors après une période de frustration extrême, j’ai décidé de me faire une raison !

Nous sommes ensuite allés à Montréal où nous avons passé la soirée dans un parc pour une nouvelle Fête du Québec. Ce qui est extraordinaire avec notre petit schtroumpf, c’est qu’il nous accompagne partout et est relativement facile. Notre arme secrète du séjour ? Les myrtilles et les raisins ! Il s’est découvert une vraie passion pour ces fruits et à chaque fois qu’il était de mauvaise humeur, hop quelques morceaux de fruits et il retrouvait le sourire. Allez savoir pourquoi ! Du coup nous embarquions avec nous un pot plein de fruit lors de nos déplacements, un livre qu’il adore, un petit jeu ou deux, le schtroumpf en écharpe et hop ! En vadrouille ! On peut dire que le voyage aura permis le rodage de ma superbe tissée Néobulle ! Par deux fois, il s’est endormi au sein, je l’ai posé sur la couverture au sol (et quand pas de couverture, on dit merci à l’écharpe), et nous avons continué notre soirée là, assis dans un parc, avec de la musique, à refaire le monde, pendant que le schtroumpf dormait comme un bien heureux !

clone tag: -7794770502024048046
clone tag: -7794770502024048046

Ensuite, direction Mont-Tremblant, chez un autre ami, où le schtroumpf s’est de nouveau très bien, habitué (il commençait enfin à faire de meilleures nuits avec 2 réveils en moyenne, fête !). Il a eu droit à sa première après-midi de pêche dans un cadre idyllique. Mais il est clairement plus relax face à un gros toutou poilu que face à ces drôles de bêtes à écailles une fois qu’elles sont sorties de l’eau ! C’était marrant de voir ses grimaces !20190626_210640

Et puis pour finir, de retour chez ma sœur où nous avons enfin pu profiter d’un moment sans nos bébés car nos hommes se sont proposés à les garder pendant que nous allions au restaurant toutes les deux. J’adore mon fils, mais ce moment juste pour moi, avec ma petite sœur, fut un des rares moments de ces vacances où je me sois réellement sentie en vacances ! Nous en avons bien profité et finalement les papas ont très bien géré sans nous, donc nous aurions franchement dû faire ça plus tôt !

Et puis vint le soir du départ ! A retenir : lorsque vous voyagez avec un bébé, prenez de la marge pour votre arrivée à l’aéroport, surtout lorsque vous décollez un samedi ! J’en parlerai plus en détail dans l’article sur le voyage en avion avec bébé, promis ! Mais quelle histoire ce grand départ du Canada ! J’aurais presque pu croire que toutes les forces se mettaient contre notre retour en Belgique (si seulement…) ! Mais en gros ce que je retiens, c’est que je suis heureuse d’allaiter, car nous n’avons pas eu un moment pour faire chauffer le repas du schtroumpf et qu’il a donc été au sein une grande partie du voyage retour, tranquille !

Nous sommes finalement rentrés chez nous un dimanche après-midi, et bébé a très vite retrouvé un rythme à l’heure belge (je pense grâce au fait que notre vol retour était un vol de nuit).

En conclusion, ce que je retiens de ces vacances, c’est que nous avons passé de superbes moments, que mon petit schtroumpf fait encore preuve d’une capacité d’adaptation exemplaire malgré les nuits compliquées, que j’ai été la plus heureuse des marraines de rencontrer enfin mon filleul, que revoir ma sœur n’avait pas de prix, et passer du temps avec nos amis a fait un bien fou.

Par contre, ce que je ferai différemment la prochaine fois :

  • Louer une voiture pour ne plus dépendre des gens et éviter les allers-retours incessants comme nous avons fait
  • Prévoir quelques jours juste pour H., le schtroumpf et moi, histoire de nous retrouver juste à 3 un petit peu
  • Prévoir plus de moments avec ma sœur, sans bébé, pour profiter un peu des vacances quand même
  • Prévoir plus de moments rien qu’avec H. (nous n’avons eu qu’une fin de soirée sur tout le séjour, comme un goût de trop peu)

Et voilà le récit de notre premier long voyage avec bébé. Plein de souvenirs, des paysages à couper le souffle comme toujours là-bas ! Vivement le prochain !

Bon j’avoue, en août on se reprend une semaine juste à 3 à la côte d’Opale où nous étions déjà allé quand le schtroumpf était tout petit (voir ici).

Et vous ? Quelles sont vos destinations vacances pour cet été ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s